D’accord, d’accord, nous avons « un peu » de retard et l’auteur doit se demander si nous l’avons oublié… Il était grand temps que nous vous parlions de Joubertomania n°24, arrivé dans les boîtes aux lettres début novembre. Un numéro un peu spécial, qui consacre vingt pages (sur vingt-huit de dessins inédits, couvertures oubliées, ventes aux enchères et autres infos) aux bandes dessinées signées Pierre Joubert.

joubertomania

Comme la plupart sont peu – voire pas du tout – connues, vous allez vous demander comment on peut en parler pendant vingt pages. Par exemple, saviez-vous que Pouf et Sulfate dans la jungle avait une suite, Pouf et Sulfate dans l’autre jungle ? Saviez-vous que les toutes premières planches «d’histoires en images» de Pierre Joubert se trouvent dans Le Scout de France, en 1932, sous le titre «Gribouille scout» ? Saviez-vous qu’en 1949 Pierre Joubert a repris, toujours pour Scout, une histoire de Boy’s Life, son seul et unique essai de bulles ? Saviez-vous que le fameux Crokenler des albums Lanvin quasi-introuvables est une des pires expériences de son auteur ?

bd

Non, vous ne saviez pas, on parie. Pour en savoir plus, vous avez maintenant le choix : soit vous procurer Joubertomania n°24, ce qui est presque mission impossible (on vous donne un tuyau : l'auteur-concepteur-rédacteur-imprimeur a un faible pour les bonnes bouteilles), soit suivre ce blog au jour le jour, car dans notre grande magnanimité (c’est Noël) nous ne vous ferons pas souffrir (trop) longtemps avant de publier ce dossier.

motiftulipes