09 janvier 2011

Le Frère du Lynx

"Ni la défaite ni la victoire ne sont la fin du jeu" L’épopée du Royaume et la Gloire démarre, retrouve un second souffle et rebondit deux fois sur trois sur ce genre de petites phrases, denses et ramassées comme des aphorismes, énigmatiques comme un proverbe chinois. Mais contrairement aux tomes précédents, ce troisième volet des aventures de Iaume n’ouvre pas sur un nouveau camp d’été, prenant ainsi à contre-pied le procédé romanesque de « une année = un roman ». La surprise cueille le lecteur autant que le Lynx et son CP peu de... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2010

Le Carrefour de Pâques - Signe de Piste n°59

Bruno Saint-Hill, illustrations Igor Arnstam, 1953 Précisons d’emblée qu’en dépit du titre, toute l’histoire se déroule en été et non à Pâques, dans le Paris endormi ou déjà en vacances d’été. Ce n’est pas le seul chausse-trappe pour la compréhension de cette histoire entortillée comme un plat de spaghetti. Par exemple, l’histoire ne démarre pas non plus vraiment, pour le lecteur, au Carrefour de Sèvres, mais dans un hôtel exotique de Belleville, un boui-boui digne du Lotus Bleu, où deux Chinois causent avec inquiétude d’un enfant,... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2010

Manuel de la pampa - Safari Signe de Piste n°70

Le Gor et Jean-Marie Dooz, illustrations Jean-Jacques Vayssières, 1974 Au premier abord, si on commence Manuel de la pampa juste après avoir refermé Mon ami Carlo, on a l’impression de retomber dans la même histoire. Manuel et Ramon ont tout pour s’apprécier mais décident de se détester. Et puis on devine vite qu’ils seront amis avant la fin du roman. Heureusement, Manuel de la pampa va bien plus loin dans ce thème que ne le faisait Mon ami Carlo. Et l’on est bien plus accroché, dès les premières pages. Sans doute parce que... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2010

Mon ami Carlo – Signe de Piste n°134

Gine Victor, illustrations René Follet (1959), Michel Gourlier (1976) Contrairement à ce que la consonance de son titre pourrait laisser penser, Mon ami Carlo ne se passe pas du tout au soleil des pays méditerranéens. Mais alors pas du tout. Le décor de ce roman, ce sont les terrils de Flénu en Belgique, les charbonnages, les camps miséreux de mineurs de fond. Rassurez-vous, nous ne sommes pas dans Germinal. Dans Mon ami Carlo, les hommes ne meurent pas de faim. Bien sûr, le dur travail de la mine ne paie guère. Et il est... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 07:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 mai 2010

Aventures aux Caraïbes

Le Sauvage, illustrations Alain d'Orange, 1960 par Anne Danguy des Déserts (mai 2010) Superbe roman de mer, roman d’initiation à la vie des marins, roman de naufragés, roman policier, romans de flibustiers et de pirates, roman-pastiche aussi, Aventures aux Caraïbes est tout cela et l’on sent le plaisir de l’auteur à l’écrire et à communiquer son enthousiasme pour la vie des marins, telle qu’on la concevait en cette année 1956. La Surprise vieil aviso de 800 tonnes en réserve qui sommeillait paisiblement dans la rivière de... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2010

Pétronille reprend la route

Le Sauvage, illustrations Pierre Joubert, 1959par Anne Danguy des Déserts Mais non Pétronille n’est pas une fille mais une guimbarde inénarrable, une torpédo 16 cv 1912 avec laquelle deux amis Yves Gallois et Pierre Laboulette ont la prétention de faire un périple en France, durant les grandes vacances, bac maths élem. en poche. Nous sommes dans les années 1950. Pour financer cette virée, les deux camarades ont décidé de faire du commerce. Ils ont donc acquis aux puces et dans les salles de vente tout un bric-à-brac hétéroclite... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 07:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 mai 2010

La Diane de Rhodes - 2/2

<-- Retour au début Enfin, on récupère la bonne caisse sur le Miaoulis mais : « ils virent une très belle tête de femme en marbre raccordée par un plâtrage grossier à une moitié de torse surmontant lui-même tout un assemblage de morceaux de marbre dont les liaisons en Dieu sait quelle mixture chimique avaient fondu au contact de l’eau ». Tout est-il donc perdu ? A malin, malin et demi, Sami Reiss qui a volé la statue à Thémistocles n’a en fait emporté que quelques débris. Car Thémistocles est honnête, lui, enfin à peu près... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2010

Le Sauvage

par Anne des Déserts, août 2008 Si la collection Signe de Piste s’enorgueillit d’avoir son historien militaire en la personne du Colonel Suire (pseudonyme X.B. Leprince), la collection Jean-François ne le cède en rien avec son Sauvage, mais Le Sauvage, lui est marin. Derrière ce pseudonyme un peu barbare, se dissimule le commandant Robert Fatou, capitaine de vaisseau en retraite. Biographie du capitaine de vaisseau Robert Fatou Robert Fatou est né à Paris le 8 mars 1895, d’une famille de marins. Ses grands parents... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 08:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mai 2010

L'Abbaye des effraies - Signe de Piste n°158

Jean-François Bazin, illustrations Pierre Joubert (1962) puis Michel Gourlier (1977) Curieux titre que celui de ce roman, qui change au fil des éditions et au gré des éditeurs. En 1962, L’Abbaye des effrayes paraît au Signe de Piste. En 1977, le Nouveau Signe de Piste reprend le roman sous le titre L’Abbaye des effraies. Et en 2000, sa dernière édition repasse aux effrayes. S’agit-il d’ailleurs des effrayes ou des effrayés ? Le texte suit les modes, passant du val-des-effrayes au val-des-effraies. Conservons donc cette version pour... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2010

Les Guidouilles

Vingt ans après Les Foulards bleus, les amateurs de roman guide découvriront avec plaisir Les Guidouilles de Chloé Caffarel (l’auteur ayant pris pour pseudonyme l’identité de la «cul de pat’» des Panthères à qui elle a choisi de confier la plume pour nous faire découvrir les aventures de cette grande équipe). Un camp « ça ne se raconte pas », ça se vit ! (Jean-Louis Foncine, Le Relais de la Chance au Roy). Dès lors, celle qui signe Chloé Caffarel n’a pas eu d’autre recours que de partiellement recourir à la technique depuis... [Lire la suite]
Posté par nampilly à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]