En 1946, Bruno Saint-Hill (qui ne prendra ce nom qu'en 1950), écrit pour Scout (n°208, avril) et rappelle les années de guerre.

scout

blaireau