Les Amis du Signe de Piste maintiennent le flambeau

Le 26 octobre 2002, Philippe Verdin prend la succession d'André Renaud. La situation éditoriale n'est guère reluisante. Cédée par Fleurus aux éditions Carnot, le label Signe de Piste est ensuite transféré à Signe Jeunesse (maison d'édition fondée par Carnot mais indépendante) qui ne l'exploite pas, et les précieux volumes disparaissent définitivement des librairies. Signe de Piste rejoint en 2007 le giron des éditions Delahaye, issues d'un fabriquant de tente et de foulards scouts. Une nouvelle fois, la relance n'est pas à la hauteur des espérances, et le Signe de Piste n'a toujours pas fait sa réapparition en librairie. L'important travail de l'éditeur pour la sauvegarde de l'œuvre de Pierre Joubert et la publication de beaux albums rétrospectifs étaient des signes pourtant encourageants. Qu'à cela ne tienne ! Sous d'autres labels, l'esprit de la collection perdure. Ainsi, les collections Défi, Totem, Licorne maintiennent le flambeau.

L'aventure continue !

bshAvec sa couverture en couleurs, le bulletin de liaison continue d'animer la vie de l'association. A l'occasion de la disparition d'être chers, de somptueux bulletins au grand format voient le jour et sont consacrés à Pierre Joubert, Jean-Louis Foncine. Cette série se prolonge désormais avec les « vivants » (et bien vivants), puisqu'un troisième tome vient d'être consacré à Bruno Saint-Hill.

Les Amis du Signe de Piste ont également pris le virage internet. Au site internet - la plus importante base de donnée sur le Signe de Piste et autres collections de même esprit - s'est ajouté le blog des Echos de Nampilly et une page Facebook.

Côté festivals et manifestations, la source ne se tarit pas. Tandis qu'un bastion se constituait dans le nord de la France (les Dédica'Marcq de 1997, 1998, 2003 et 2009), Paris reste le théâtre de dédicaces orchestrées par l'association (2008, 2010, 2011). Régulièrement, les auteurs Signe de Piste sont renforcés par des dessinateurs BD et des auteurs d'ouvrages scouts. Aux côtés des glorieux anciens de la collection, prennent désormais place de jeunes auteurs et illustrateurs. Pour ces occasions, les Amis du Signe de Piste ont pu monter de grandes expositions consacrées aux illustrateurs Pierre Joubert, Emmanuel Beaudesson, Bernard Dufossé, Robert Manson… Le reste de la France n'est pas « épargné », avec des dédicaces ponctuelles en Vendée, à Poitiers, à Lourdes…

L'association participe même à la promotion d'ouvrages qui lui tiennent à cœur. En 2007, elle donne ainsi un coup de pouce à la série Le Royaume et la Gloire d'Yves Taillefer, deux époustouflants romans scouts qui renouvellent le genre. Les Amis du Signe de Piste sont aussi à l'origine de la renaissance de Sang et Or, le roman d'Henri Bourgenay avec une édition remaniée, de nouvelles illustrations, un dossier pédagogique et un lancement en grandes pompes au prestigieux Logis de la Chabotterie, avec le concours du Conseil Général de la Vendée et la bienveillance du préfacier de l'ouvrage, Dominique Souchet, député et vice-président du Conseil Général de la Vendée.

L'histoire n'est pas finie, et l'aventure continue. Fluctuat nec mergitur. L'esprit Signe de Piste demeure !

André Renaud

motifmessages